Le Rôle Fondamental de la Friction

Lorsqu’on construit un sumo, on oublie souvent de considérer un des aspects le plus important: sa friction. Plus un robot a une bonne friction, moins le robot adverse pourra le pousser hors du cercle. Ça veut aussi dire qu’il glissera moins et qu’il aura un meilleur appuie pour pousser l’adversaire. Voici la recette pour obtenir une friction gagnante.

1-La surface

La surface sur laquelle les robots s’affrontent, joue évidemment avec la friction. Un tapis aura plus de friction qu’un plancher de cuisine, c’est pourquoi il faut bien choisir votre zone d’entraînement pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour de compétition. La surface de combat sera faite en vinyl imprimé, il est donc conseillé de se pratiquer sur cette surface.

2-Le nombre de roues

Contrairement à ce qu’on peut imaginer, augmenter le nombre de roue n’augmente pas nécessairement la friction de votre robot. Plus il y a de poids sur chaque roue, plus il y aura de friction. Augmenter le nombre de roues va diviser le poids du robot sur chaque roue. Par exemple, un robot de 240g ayant 4 roues (supportant 60g chacune) sera plus performant que s’il avait 6 roues (chacune supportant 40g). L’idéal, c’est de faire plusieurs tests, afin de trouver l’équilibre entre la friction et la stabilité du robot.

3-le poids

Dans une compétition de sumo, le poids est fondamental. Lorsque vous construisez votre robot, vous voulez que son poids soit le plus près possible de la limite imposée. Plus votre robot est lourd, plus il y aura de poids sur chaque roue. Bref, plus de friction, mais aussi, vous rendez la tâche plus dure pour votre adversaire.

4-la vitesse

Lorsque vous programmez votre robot, ne vous compliquez pas la vie. Faîtes aller votre robot au maximum de sa vitesse.

5-le choix des roues

Finalement, la partie la plus importante : le choix des roues. Comme ce sont elles qui sont directement en contact avec la surface, il faut bien les sélectionner. Des roues plus plates auront plus d’adhérence (de contact avec le sol) que des roues avec un trop gros relief (creux et bosses).

Voici une sélection de roues classée selon leur adhérence sur du vinyl sur une échelle de 0 à 5 :

Photo Nom/no de la pièce Coefficient
32296 4,3
2997 4,2
buggyzr 4,2
2903 4,1
6582 4,0
6595 3,4
32180 3,3
680c01 2,3
2994 2,1
70162 1,9

 

 

En conclusion, lors de la construction de votre robot, pour obtenir la meilleure friction possible, vous devriez le rendre le plus lourd possible, utiliser un nombre minimal de roues et les choisir selon leur adhérence. Bien sûr ce n’est pas l’unique chose à tenir compte, mais elle ne devrait pas être négligée.

Bonne construction!

 



WRO Logo ColourDN

ZONE01, DÉJÀ 12 ANS D'INNOVATIONS !






Robotique Zone01

Robotique Zone01 est un OBNL voué à l'avancement de la robotique pédagogique.
Nous sommes créatifs, innovateurs, passionnés !

Contactez-nous :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Envoyez votre question ! Nous sommes à l'écoute !